CHATEAUNEUF DU PAPE DOMAINE SAINT PREFERT RESERVE A. FAVIER - 2008

  • Description
  • En savoir plus

Le sol d un grand terroir n est ni trop riche ni trop pauvre, son climat ni trop humide ni trop sec... La réussite d un grand millésime se trouve dans l équilibre précaire de ses composantes. Dans la fraicheur de notre chai souterrain, le vin de l automne précédent s affine et cache sa puissance d un subtil voile de finesse. Tous les cépages, chacun ayant son caractère, ses arômes, son originalité, passent l hiver separement.

RHONE SUD - AOC - CHATEAUNEUF DU PAPE - ROUGE - Note Parker : 92 WS=92
90-92/100 selon R. Parker (à boire entre 2009 et 2019). Le sol d un grand terroir n est ni trop riche ni trop pauvre, son climat ni trop humide ni trop sec... La réussite d un grand millésime se trouve dans l équilibre précaire de ses composantes. Dans la fraicheur de notre chai souterrain, le vin de l automne précédent s affine et cache sa puissance d un subtil voile de finesse. Tous les cépages, chacun ayant son caractère, ses arômes, son originalité, passent l hiver separement. Le Grenache et le Cinsault donnent chaleur, couleur et moelleux, le Mourvedre, la Syrah, une solidite, une longevite ainsi qu une couleur et un gout tres francs. Eleve en futs de chene et en demi muids pendant dix-huit mois, le vin révèle ses premiers arômes. Sa personnalité s annonce... Seules les opérations de soutirage viendront rompre son repos. Le vin, ici, se prépare. Il murit et évolue jusqu au moment le plus favorable a sa mise en bouteilles qui s effectue, cela vas de soi, au Domaine ! Réserve Aguster Favier : L expression du terroir Millesime exceptionnel de chaleur et de lumière, cette cuvée allie la concentration, la finesse et l équilibre. Le nez révèle des arômes de pruneau très mûr. La réglisse, la violette et la rose cotoient les fruits rouges confitures et des effluves de garrigue. Votre verre embaume les fruits confits et le pruneau. La bouche ouvre les portes d un Noël en Provence. Les fruits confits, la réglisse, la cannelle, le miel, la pâte de coing et la figue sèche accompagne quelques notes de cépes et de sous-bois. Une grande persistance en fin de bouche. A servir : Ce millesime accompagnera parfaitement une daube, une poelée de cépes ou de girolles, toutes nos viandes rouges grillées ou en sauce au vin... Les rognons, le foie de veau poelé, les gigots ou cotes d agneau seront exaltés par ses notes de garrigue, ainsi que les fromages a fort tempérament. Sur un fondant au chocolat, une créme brulée, des compotes, des fruits confits ou des calissons, la sucrosité et le pruneau de la réserve Auguste Favier se feront l écho élégant et discret de votre tour de main. A servir dès à present ou à garder... 20 ans !