PINOT BLANC DOMAINE TRIMBACH - 2008

  • Description
  • En savoir plus

Deux cépages entrent dans l assemblage du Pinot-Blanc. L auxerrois, juteux et toujours bien mûr, qui apporte au vin le fruit et son ampleur et le Pinot-Blanc avec une acidité plus élevée qui apporte à l assemblage fraicheur et structure.

ALSACE - PINOT BLANC - BLANC - Note Parker : 87 WS=87
La Maison TRIMBACH Aujourd hui... Voilà bientôt quatre siècles que la Famille Trimbach prône l Alsace et son Histoire, ses terroirs exceptionnels et ses vins fins. A Ribeauvillé, après le décès prématuré de leur père en 1945, Bernard et Hubert reprennent les rennes de la Maison. Le vin "pur-plaisir" ! De maturité précoce, il est sec, bien équilibré, souple et désaltérant. Le Pinot Blanc excelle dans une approche conviviale des vins d Alsace : en apéritif, lors de banquets, réceptions ou repas légers. Deux cépages entrent dans l assemblage du Pinot-Blanc. L auxerrois, juteux et toujours bien mûr, qui apporte au vin le fruit et son ampleur et le Pinot-Blanc avec une acidité plus élevée qui apporte à l assemblage fraicheur et structure. Accords : tartes flambées, coquillages, tourtes, charcuteries… Garde:Minimum 5 Années Source : Maison Trimbach Pilier de Ribeauvillé, la maison Trimbach va tranquillement vers ses quatre siècles d’existence avec, aujourd’hui, Bernard et Hubert Trimbach aux commandes et le rigoureux Pierre Heydt-Trimbach à la vinification. La maison possède quelques joyaux et un état d’esprit propre. Parmi les joyaux, le riesling Clos Sainte-Hune (situé dans le grand cru Rosacker), au vieillissement impeccable, peut être considéré comme le roi des vins d’Alsace. La cuvée Frédéric-Emile, issue d’une parcelle située à cheval entre les grands crus Geisberg et Osterberg, est aussi remarquable. L’état d’esprit qui règne repose sur la volonté de produire des vins les plus secs possible, tout en respectant leur pureté. Cette recherche, qui confine à l’obsession, se retrouve autant dans les cuvées de base, toujours impeccablement vinifiées, que dans les plus prestigieuses. Les vins : le domaine nous gratifie d’un joli pinot blanc sincère et frais, mais d un riesling un peu décevant quant à sa maturité. Avec la cuvée Frédéric-Emile 2005, on bénéficie de la chair et de l’amplitude du millésime, il est rare de goûter cette cuvée avec autant de rondeur dans sa jeunesse. Le Clos Sainte-Hune 2004 exprime toute sa classe, et une belle générosité. Dans la série des pinots gris, la cuvée 13e génération 2002 est dans un style confit. Le Réserve Personnelle possède de la puissance mais bien plus de peps. Quant au gewurztraminer VT, il s avère complexe et savoureux. On est séduit par son équilibre, parfaitement géré. Note: 14.5/20 selon la Revue du Vin de France. Apple and sweet corn juicily inform the Trimbach 2008 Pinot Blanc, with a saliva-inducing salinity adding to its appeal and no doubt also to its usefulness at table over the next couple of years. (This is, incidentally, still the vintage on offer as of the beginning of 2011.) “The oenologists were saying in 2009 ‘Oh we have to get approval so that we can add acidity,’ but it was absolutely unnecessary, for us,” notes Pierre Trimbach, who indeed delivered a surprisingly animated collection, albeit one diminished in size by instances of declassification. The Trimbachs compare their 2008s with 1998, adding that there is something of 2001 to them, too. As a group, they are going to further the reputation of wines from this family for rewarding patience. source Robert Parker. A light, tangy Pinot Blanc, with hints of glazed pear, lemon curd and spice. The clean and dry finish lingers, boasting hints of smoke and apple blossom. Drink now through 2012. 18,000 cases made. -AN. source Wine Spectator.