SAINT ESTEPHE CHATEAU MONTROSE - 2007

  • Description
  • En savoir plus

Couleur sombre, de bonne intensité. Nez plutôt aromatique, fruité et assez mûr. Bouche tendre, fruitée, aimable savoureuse. Finale de longueur normale et agréable. C est bon, mais ça reste simple. À boire jeune et avant 2017.

BORDEAUX - SAINT ESTEPHE - ROUGE - DEUXIEME CRU - Note Parker : 91 WS=88
Caractéristiques générales du Millésime 2007 Excepté un mois d’avril chaud et sec, au moment du débourrement, 2007 se caractérise par une forte humidité, l’occurrence de nombreux épisodes pluvieux et des températures généralement très douces, jusqu’au mois d’août. L’automne (les mois de septembre et octobre) a été sec et très ensoleillé, propice à la maturation du raisin . Cette année encore, le terroir unique de Montrose va jouer un rôle prépondérant, tant sur le plan pédologique que sur le plan climatique. Par ailleurs, le courant d’air permanent le long de la Gironde crée une bonne aération des grappes, aidé par un effeuillage raisonné et par un éclaircissage raisonnable. Le travail réalisé (travaux en vert, protection du vignoble…) fut très important et primordial pour assurer une parfait état sanitaire. Avec le suivi précis de la maturité des grappes, nous avons pu effectuer un intéressant travail de sélection de parcelles homogènes, à la fois en termes de qualité et de maturité. Le parfait état sanitaire de la vendange a grandement facilité les opérations de tri ainsi que la vinification. Les cuvaisons ont duré 18 à 21 jours, sans problème d’arrêt de fermentations ni alcoolique ni malolactique. Source : Chateau Montrose Noté 16.25 - 16.5 en 2011-03 en bouteille au château Il faut bien se rendre à l évidence le 2007 de Montrose est meilleur que le 2006. La couleur est sombre et de bonne intensité, le nez se présente mûr, fruité, mais aussi animal. La bouche est très ample pour l année, elle se développe avec du charme, du goût, du fruit et des notes viandées. Finale à la tannicité enrobée et longue, c est très bon et un grand succès. Heureux ceux qui possèdent des bouteilles, mais surtout des magnums. Je pense que dans ce contenant il réservera de grandes surprises dans quelques années. Noté 15.75 - 16 en 2009-03 en barrique au château Couleur sombre, de bonne intensité. Nez plutôt aromatique, fruité et assez mûr. Bouche tendre, fruitée, aimable savoureuse. Finale de longueur normale et agréable. C est bon, mais ça reste simple. À boire jeune et avant 2017. Noté 16.25 en 2008-03 en barrique au château Après ma déception sur le 2006, (millésime de transition, mêlant assez mal deux façons très différentes de voir les choses), le 2007 inaugure complètement la nouvelle tendance. Vin très coloré. Nez pur, fruité un peu discret, mais aromatique. Bouche tendre, soyeuse aromatique et caressante. Pour imager ma pensée, je dirais que le vin est bâti plus dans le style Saint-Julien que Saint-Estèphe. Bonne longueur sans aucun tannin anguleux. Assemblage 65 % cabernet sauvignon, 30 % merlot, 5 % cabernet franc et petit verdot. Source : J. M. Quarin 91/100 - One of the stars of the vintage, the 2007 Montrose boasts a deep blue/purple color as well as a sweet bouquet of creme de cassis, crushed rocks, and spring flowers. Dense and opulent with silky tannins, a medium to full-bodied mouthfeel, a long finish, and no hard edges, this beauty should drink well for 15+ years. Drink: 2010 - 2025 Source : Robert Parker 88/100 - Interesting aromas of blackberry and dried mushroom follow through to a full body, with chewy tannins and a slightly austere finish. Polished and stylish, but needs some fruit midpalate to be outstanding. Best after 2012 - JS