CHATEAUNEUF DU PAPE LE CLOS DU CAILLOU CUVEE UNIQUE (MAGNUM)

  • Description
  • En savoir plus

Mon COUP DE COEUR en Chateauneuf du Pape sur ce millésime, tout y est la longueur, la puissance alliée à la finesse, quel talent !

Ce vin est composé de 70 % de Grenache, 16 % de Mourvèdre, 10 % de Syrah et 4 % de Cynsault et Vaccarèse. L’âge moyen du vignoble est de 52 ans.
La vendange, manuelle, a débuté le 15 septembre 2008 pour s’achever le 30 septembre 2008.

RHONE SUD - AOC - CHATEAUNEUF DU PAPE - ROUGE - Note Parker : .. WS=91
Millésime 2008 : un millésime de terroir et de vigneron nécessitant patience et courage. Après un printemps compliqué, une forte pression mildiou engendré par une climatologie pluvieuse et une floraison perturbée sur l’ensemble de la région, l’établissement d’un été sec et venté a permis de récolter des raisins sains et équilibrés. La récolte sera de toute petite quantité. Les vins présentent un bel équilibre avec des arômes fruités raffinés, une acidité présente et des tanins soyeux. Ce millésime 2008 aura une connotation « nordiste ».. Nous avons décidé de produire cette cuvée unique étant donné la toute petite production récoltée. Elle représente l’ensemble des terroirs de notre vignoble en Chateauneuf du Pape? : Les Bédines, Guigasse, Pignan et les Cassanets. Ce vin est composé de 70 % de Grenache, 16 % de Mourvèdre, 10 % de Syrah et 4 % de Cynsault et Vaccarèse. L’âge moyen du vignoble est de 52 ans. La vendange, manuelle, a débuté le 15 septembre 2008 pour s’achever le 30 septembre 2008. La vinification parcellaire est effectuée en cuve béton et cuve tronconnique bois durant 30 jours. Pigeages manuels et remontages journaliers permettent une extraction douce des composants du raisin. L’élevage s’effectue en foudres d’âges variables (2 à 6 ans) Ce vin présente une jolie robe rouge cerise à reflets mauves. On découvre un nez de compote de cerise et des notes de prunes sauvages. La bouche est onctueuse avec beaucoup de finesse dévoilant des notes de fruits noirs se conjuguant avec des saveurs épicées (cannelle), de sous-bois (cèpes et girolles) soutenue par une belle fraîcheur. Accord. Filet de palombe aux airelles, cote de bœuf d’Aubrac sur la braise, filet de bœuf sauce grand veneur, ou cote de veau aux morilles.Source : Clos du Caillou Si le domaine est conduit selon les principes de l agriculture biologique depuis 2003, la certification n interviendra qu à compter du millésime 2010. Pour le 2008, Sylvie Vacheron a choisi de ne produire qu une seule et unique cuvée, assemblage de grenache (70 %), de mourvèdre, de syrah et d un soupçon de cinsault et de vaccarèse. Heureuse initiative semble-t-il, ce vin ayant dès lors bénéficié de soins exclusifs. Le nez se révèle d une rare complexité, mêlant les fruits compotés (cassis notamment), la réglisse et les épices à des notes plus sauvages de cuir et de viande. Dans cette vaste palette, la bouche opte pour la réglisse, présente jusqu en finale, où elle accompagne une note saline de terroir. L ensemble est puissant et racé, déjà prêt. Mais quatre ou cinq ans de garde ne lui feront pas peur. Source : Guide Hachette des vins