VOLNAY PREMIER CRU DOMAINE BITOUZET-PRIEUR CAILLERETS - 2011

  • Description
  • En savoir plus

sa féminité veloutée va de pair avec une grande intensité aromatique, ce qui le prédispose aux plats sophistiqués à base de volailles patiemment rôties ou laquées

BOURGOGNE - COTE DE BEAUNE - ROUGE - PREMIER CRU
Caractères des vins Apprécié depuis toujours pour sa finesse, sa sève et son bouquet, le Volnay est présenté souvent comme le vin rouge de Bourgogne le plus féminin. Certains terroirs nuancent ce portrait de façon plus corsée et vigoureuse, mais il est vrai qu’il laisse sur la Côte de Beaune comme une trace de rouge à lèvres, l’empreinte d’un baiser… Rubis vif, grenat clair, ses arômes chantent la violette, la groseille, la cerise et avec l’âge les épices, le gibier et le pruneau cuit. Sa concentration, sa complexité s’expriment de façon délicate et nuancée. À la franchise du goût, s’ajoute une précocité qui lui permet de s’ouvrir assez tôt. Frais à l’attaque, chaleureux en finale, on croit mordre dans le fruit et respirer sa chair. Conseil du sommelier Rouge : sa féminité veloutée va de pair avec une grande intensité aromatique, ce qui le prédispose aux plats sophistiqués à base de volailles patiemment rôties ou laquées. Elles se laisseront submerger par ses arômes fruités et épicés. Mieux encore, notamment en Premier Cru, c’est au gibier à plumes qu’il s’intéresse, simplement rôti, ou alors en civet, lentement braisé. Dans ce cas, l’opulence et la texture charnue de ce grand vin feront des prouesses. Pour les plus aventureux, on pensera aussi à un beau couscous ou à un tajine à la viande ou à la volaille, voire aux deux. Son intensité lui permet de se marier aux fromages aux saveurs affirmées. Température de service : 14 à 16 °C. Situation Haut perché sur la Côte de Beaune, étroit et pentu pour laisser toutes ses aises à la vigne, Volnay est adossé à la petite montagne du Chaignot, dessinant un léger coude dans l’orientation générale des versants : du levant au sud-est. Ce vignoble est mis en valeur depuis des siècles. Les chevaliers de Malte, les abbayes Saint-Andoche d’Autun et de Maizières, le domaine ducal puis royal l’ont vendangé bien avant la Révolution. Sa typicité s’affirme dès le XVIIIème siècle. Rouge et issue du Pinot Noir, cette Appellation d’Origine Contrôlée instituée en 1937 s’accompagne du Volnay-Santenots produit sur Meursault (limitrophe et en continuité de terroir comme terre à Pinot Noir). Terroirs Le calcaire oolithique peut être comparé au porphyre du Morvan. Rose, renfermant des grains d’un beau vert pâle, il supporte des bancs schisteux. En haut du coteau, un terrain très calcaire. Puis un calcaire blanc argovien en descendant la pente, léger et d’aspect crayeux. Plus bas, le calcaire bathonien est caillouteux, ferrugineux, rougeâtre. Le piémont est fait de sols plus profonds et graveleux. L’altitude : entre 230 et 280 mètres. Source : Domaine Bitouzet-Prieur