VIEUX MACVIN DU JURA JEAN FRANCOIS GANEVAT (VIN LIQUOREUX)

  • Description
  • En savoir plus

Le Poulsard Enfant Terrible est indéniablement gourmand mais a conservé une forme de rusticité qui lui apporte du relief. Nous admirons la subtile sève acidulée du trousseau Plein Sud 2012, un grand rouge jurassien, élancé et étincelant, aux tanins soyeux.

JURA-SAVOIE - JURA - BLANC - BIODYNAMIE
Jean-François est revenu dans le Jura, dans la combe de Rotalier, après de longues années à Chassagne-Montrachet, chez Jean-Marc Morey. Le domaine familial est riche en vieilles vignes et en diversité de terroirs. Fidèle à la philosophie des vins naturels, le vigneron maîtrise parfaitement la biodynamie et se révèle un bon vinificateur. Chaque sélection parcellaire de chardonnay est loin de tout stéréotype, avec des harmonies et des tensions variées qui reflètent les terroirs. Grâce à des rendements faibles et à une meilleure gestion dans la pureté des vins, les vins rouges atteignent un niveau remarquable, tout comme le sublime vin jaune. La dégustation des derniers millésimes des vins de ce domaine constituera pour beaucoup une révélation majeure. Les vins : jus friand et digeste, J’en Veux nous enchante par ce fruit mûr et limpide qui le rend si facile à boire à grandes lampées, mais qui conserve une rare distinction naturelle. Le Poulsard Enfant Terrible est indéniablement gourmand mais a conservé une forme de rusticité qui lui apporte du relief. Nous admirons la subtile sève acidulée du trousseau Plein Sud 2012, un grand rouge jurassien, élancé et étincelant, aux tanins soyeux. Julien en Billat est un pinot noir savoureux, frais et charnu, dont l’harmonie de saveurs égale aisément celle de ses grands frères bourguignons. En blanc 2011, Florine est irrésistible dans ses saveurs d’agrumes et son fruit tonique, Grusse en Billat possède plus de relief et des saveurs gourmandes de pamplemousse jaune. Il se montre plus appétant que les Grands Teppes, dont la matière plus chaleureuse s’avère un peu marquée par le bois. Les Chalasses Vieilles Vignes impose sa grande fraîcheur épicée et sa vigueur de sève, et ses petits amers vivaces en finale. L’assemblage Cuvée Orégane est plus alangui en attaque mais ne cède en rien ensuite en énergie. Chamois du Paradis se présente plus salin dès le premier nez, avec une matière voluptueuse, traversée d’une trame ciselée et digeste. Le savagnin Les Chalasses Marnes Bleues 2011, assez large en attaque mais structuré et persistant, évoque la mirabelle fraîche et la coriandre. Prestige 2010 a passé 40 mois en fûts sans ouillage et raconte déjà les saveurs de noix fraîche et d’épices si caractéristiques des vins jaunes : un superbe vin d’initiation. Source : RVF