CHATEAUNEUF DU PAPE CHATEAU DE LA GARDINE PEUR BLEUE - 2009

  • Description
  • En savoir plus

Ce Châteauneuf-du-Pape se distingue par ses arômes éclatants de fraîcheur, rappelant la vendange. La bouche gourmande à souhait offre un équilibre des plus harmonieux dans une matière dense, veloutée, enveloppée de tanins au grain fin. Un vin de gourmet, à déguster comme une friandise, pour le plaisir…

RHONE SUD - AOC - CHATEAUNEUF DU PAPE - ROUGE - Note Parker : 91+ WS=ND
Note Parker 90/100. Fruit d’une rencontre entre un homme Gaston Brunel et un terroir Châteauneuf du Pape : La famille Brunel perpétue la tradition de génération en génération. Nous employons pour cela des méthodes ancestrales préservant l’équilibre de la nature en laissant largement place à la main de l’homme. Les cépages, soigneusement choisis en fonction des sols (calcaires de l’urgonien, galets roulés ou terres du miocène) sont l’un des facteurs de la complexité des vins. Le sélectif de la vendange et l’assemblage des cépages à la vinification permettent un mariage très homogène et une cohésion des arômes. Creusées dans le roc, les caves profondes, naturellement fraîches, accueillent quelques 500 barriques de chêne où s’élèvent paisiblement les trésors du Château de la Gardine. La gamme se décline sur des blancs et rouges de Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône Villages Rasteau rouge, vin doux naturel et Côtes du Rhône Villages. Cépages: 1/3 Grenache, 1/3 Syrah, 1/3 Mourvèdre. Présentation : « Un vieux dicton prétend que pour faire un grand Châteauneuf-du-Pape la vigne doit … On pourrait parler des galets roulés, de terroir, de grenache, syrah et autres 13 cépages… La famille Brunel préfère présenter la Cuvée « Peur bleue» tout simplement. Issue des cépages grenache, syrah, mourvèdre, vinifiée selon une méthode respectueuse de la matière première, peu interventionniste, la recherche de « l’expression libre du vin » en a guidé l’élaboration. Dégustation : Ce Châteauneuf-du-Pape se distingue par ses arômes éclatants de fraîcheur, rappelant la vendange. La bouche gourmande à souhait offre un équilibre des plus harmonieux dans une matière dense, veloutée, enveloppée de tanins au grain fin. Un vin de gourmet, à déguster comme une friandise, pour le plaisir… Service : Une présence de gaz carbonique issu de la fermentation lui confère un léger côté perlant à l’ouverture. Il convient donc de la carafer énergiquement. Température de service : 18°C. Ce 2006 au nez rare de fourrure et de cuir, nous régalera sur des plats mitonnés ou des petits gibies, idéal sur une selle d’agneau au thym, il pourra cependant attendre quelque années supplémentaires. A boire jusqu en 2016. source Château de la Gardine. The fleshy, fruit-forward, soft, delicious 2006 Chateauneuf du Pape Peur Bleu has loads of body, fruit, and exuberance, but just how stable is it without any sulfur? In any event, it is an outstanding wine, but again, prudence suggests it should be drunk in Chateauneuf du Pape and virtually nowhere else. The Brunel family has long been estate bottlers and one of the benchmark producers of Chateauneuf du Pape, working from the northwestern sector of the appellation. Their wines can be counted on to age as well as any in the Southern Rhone. There are three, and sometimes four cuvees produced, with the limited production Peur Bleu a wine made with no SO2 whatsoever; hence, it s best bought and drunk in France as opposed to risking consumption abroad. Then of course, there is their traditional cuvee of Chateauneuf, and their more limited but exquisite Cuvee des Generations, meant for 25 or more years of aging potential. The 2006s have turned out even better than I thought last year. source Parker