CHABLIS PREMIER CRU JEAN DAUVISSAT MONTMAINS - 2011

  • Description
  • En savoir plus
BOURGOGNE - CHABLISIEN - BLANC - PREMIER CRU
Le vignoble Notre parcellaire, qui ne compte pas moins de 53 parcelles, s étend sur 22 hectares de vignes en production, répartis sur 7 communes. Cette répartition très morcelée nous permet d obtenir des vins bien représentatifs de l ensemble du vignoble Chablisien, et notamment de bénéficier des caractéristiques spécifiques des deux rives de la vallée du Serein. Nous travaillons sur trois des quatre niveaux d appellations, à savoir : Petit-Chablis: 0,16 hectare Chablis: 17,50 hectares Chablis Premiers Crus Côte de Léchet: 1,99 hectares Chablis Premiers Crus Fourchaumes : 0,60 hectare Chablis Premiers Crus Montmains : 0,76 hectare Chablis Premier cru Homme Mort : 0,15 hectare Chablis Premiers Crus Vaillons : 0,83 hectare Notre philosophie Laissons le terroir s exprimer et préservons-le... Voici la pensée qui conduit toute nos interventions, du premier coup de sécateur à la mise en bouteille. A la vigne nous intervenons seulement pour aider la vigne à produire ce qu elle peut faire de mieux. C est dans cette optique que nous allons chercher des rendements raisonnable (environ 60 Hl/Ha) par une taille adaptée, un ébourgeonnage très soigneux, et une fertilisation au strict besoin de la vigne. Nous recherchons également à préserver notre environnement en raisonnant chacun de nos traitements, en privilégiant les méthodes alternatives aux produits chimiques (aération de la végétation), en supprimant petit à petit les désherbants chimiques (remplacés par le travail du sol ou des tontes), et en limitant nos consommations (récupération des eaux de pluies...).source Domaine Jean Dauvissat Scents of iris, musky narcissus, grapefruit, and crumbled chalk in the nose of Dauvissat’s 2008 Chablis Montmains usher in an especially richly-textured, almost custardy, luscious palate performance, with wafting floral perfume; bright, juicy citricity; and pronounced chalkiness following all the way through an almost levitating finish, which bitter notes of melon rind and citrus oil extend without blocking the sense of fresh fruit flowing. And whereas the wood has sometimes perturbed the purity of this cuvee, that’s by no means the case with this infectiously saliva-inducing cuvee of outstanding, decade-long potential. Sebastien Dauvissat was characteristically not planning on bottling any of his crus before mid-summer. But among the most striking features of this domaine is the tendency for wines to be released only after a year or more in bottle. Readers will note that I am more generous in my prognostications of age-worthiness for the wines of this estate than for most others. This reflects not just the nature but also the frequency of my tastings of back vintages in the cellars of this avowed fan of mature Chablis.source Robert Parker.