HERMITAGE LES VINS DE VIENNE CHIRATS DE SAINT CHRISTOPHE - 2012

  • Description
  • En savoir plus
RHONE NORD - HERMITAGE - ROUGE
Les Chirats de Saint-Christophe Chirats vient du nom local «tas». Jusqu’auxvie siècle, la colline portait le nom de «coteau de Saint- Christophe». À cette époque, les vignerons avaient coutume de ramasser les pierres sur leurs parcelles et de les entasser. •Vigne Cépage: 100% syrah. Densité: 8000 à 10000 pieds / hectare. Rendement: 40 hectolitres / hectare. Taille: cordon de Royat ou gobelet sur échalas. Sols: arènes granitiques et plaines alluviales. Exposition : coteaux en terrasses orientés sud. • Vinification-Elevage Vendange: totalement éraflée. Vinification: traditionnelle de deux à trois semaines. Pigeage et remontage. Élevage: 16 mois en fûts de chêne français. source Les Vins de Vienne. Sleek, featuring lovely dark currant, blackberry and anise notes melded together and framed by bittersweet cocoa accents that flow through a long, smoldering finish, with well-integrated grip. Best from 2014 through 2024. 83 cases made. source Wine Spectator. A l’endroit même où, il y a plus de 21 siècles, des soldats romains plantèrent les premières vignes de la région, trois compères vignerons - Yves Cuilleron, François Villard et Pierre Gaillard, tous présents à titre personnel dans ce guide, créèrent de toutes pièces ce domaine en 1986. Pierre-Jean Villa, le quatrième mousquetaire, a fait beaucoup pour le développement commercial de ce jeune vignoble avant de quitter l’équipe en 2009 pour voler de ses propres ailes. Les Vins de Vienne combinent une production en propre et des achats très avisés de raisins, tout en affinant leur style ces dernières années. Les rouges conjuguent la modernité des syrahs denses, fruitées et la civilité des élevages sous bois contenus. Les blancs ont également gagné en pureté et en finesse de boisé. Une production qui jouxte la deuxième étoile. Les vins : la franchise du saint-péray nous ravit, voilà un délicieux vin à boire sur sa fraîcheur. Taburnum affiche une réelle personnalité, avec un grand équilibre et une finale scintillante. Le saint-joseph est élégant, mais un peu strict encore ; Héluicum joue la gourmandise du fruit avec brio, Sotanum impose sa profondeur et sa minéralité. Enfin, très dense et serré, l’hermitage possède une fort belle allonge. A oublier en cave. source La RVF. Note: 16.5/20