SAINT JULIEN CHATEAU DUCRU BEAUCAILLOU - 2006

  • Description
  • En savoir plus
BORDEAUX - SAINT JULIEN - ROUGE - DEUXIEME CRU - Note Parker : 94 WS=95
Grand vin de Bordeaux, le Château Ducru-Beaucaillou est produit par un viticulteur passionné et réputé. D’appellation Saint-Julien, il fait toujours honneur à son titre de cru classé en 1855. Ses cépages de Merlot et de Cabernet Sauvignon s’épanouissent sous un climat idyllique. Dans un souci de qualité, les grappes sont vendangées et triées à la main dans la plus pure tradition. La campagne 2006 L’hiver 2006 s’inscrit dans la norme de la région. Les pluies d’avril permettent de reconstituer les réserves en eau au plus bas après la sécheresse de 2005 et des années précédentes. La floraison, tardive par rapport à ces dernières années, se situe tout à fait dans la moyenne trentenaire. Elle commence : - Sur les Merlots : à la fin du mois de mai - Sur les Cabernets : au début du mois de juin laissant entrevoir des vendanges aux environs du 20 septembre. Le mois de Juin est beau. Juillet, encore une fois, caniculaire nous fait craindre des conditions difficiles pour la plante. Nous procédons à : - des vendanges en vert pour laisser 4 à 6 grappes par pied à Ducru Beaucaillou, 6 à 8 à Lalande Borie. - un effeuillage réfléchi sur l’ensemble du vignoble de telle sorte que les raisins : - soient aérés - sans être trop exposés aux ardeurs du soleil et risquer l’échaudage Le mois d’août renoue avec la norme de notre régime atlantique : chaleur modérée avec quelques précipitations sur la deuxième quinzaine du mois. La première partie de septembre très ensoleillée, caniculaire même, avec des journées à plus de 30°c. Les Merlots finissent rapidement de murir et affichent vite un niveau de sucre record comparable à ceux de 2005 et 2003. Les Cabernet Sauvignon sont bien entendu décalés. Nous procédons à un effeuillage complet au niveau des grappes pour : - parfaire leur murissement sous le soleil de septembre - favoriser l’aération et partant, éviter les attaques de Botrytis.... Les vendanges 2006 Nous commençons les vendanges le 18 septembre sur les Merlot pour les finir le 26 septembre. Les Merlots attaquent en fanfare avec des niveaux de sucre identiques à ceux atteints en 2005. De leur coté les Cabernet-Sauvignon, continuent de gagner en maturité pour atteindre progressivement leur optimum à partir du 26. Nous récoltons nos quelques Cabernet Franc le 27 septembre et nous lançons, dans la foulée, sur les Cabernet Sauvignon. La « gerbaude » clôture les vendanges 2006 le 7 octobre.... Cabernet Sauvignon 75% - Merlot Noir 25% Source : Chateau Ducru Beaucaillou Noté 16.75 en 2012-09 en bouteille chez un particulier Logo bouchon : un T renversé Couleur sombre d’intensité moyenne et encore jeune. Nez fruité, frais et encore une fois métallique. Note de cassis. Bouche juteuse, aromatique, au toucher subtil, avec du corps. Belle finale, avec du goût, du charme et une touche réglissée dans laquelle la note métallique n’apparaît pas. Seul regret, une légère vivacité. 2016-2036. Noté 16.75 - 17 en 2009-02 en bouteille au château Non décanté. Noté 17.25 en 2009-02 en bouteille au château Voici une comparaison entre le vin décanté et non décanté. La décantation a duré 3 h. Non décanté la note se situe à 16,75/17. Décanté elle passe à 17,25, la décantation ouvre le nez comme la bouche. Celle-ci devient plus ample, moelleuse, savoureuse, complexe et plus riche. Le vin s achève puissant, long et noble avec du goût et une grande persistance. Noté 17.25 en 2009-02 en bouteille au château Décanté trois heures. source : J. M. Quarin 94/100 - This classic, backward, tannic St.-Julien is made in the style of the 1996 and 1986. The 2006 Ducru Beaucaillou possesses a dense purple color along with a sweet perfume of graphite, black raspberries, cassis, licorice, and subtle toasty oak. Despite their prominent place in the wine’s structure, the sweetness of the tannins and the full-bodied, muscular style suggest exceptional patience will be required. This is a big, substantial, meaty, masculine wine built for considerable longevity. Anticipated maturity: 2016-2035. Source : Robert Parker 95/100 - Very perfumed and beautiful, showing blackberry and raspberry aromas, with hints of vanilla. Deep and complex. Full-bodied, with chewy tannins and a long, powerful finish. Excellent for the vintage. Best after 2015 - JS Source : Wine Spectator