CHATEAUNEUF DU PAPE CHATEAU DE BEAUCASTEL HOMMAGE J. PERRIN (MAGNUM) - 2016

  • Description
  • En savoir plus
RHONE SUD - CHATEAUNEUF DU PAPE - ROUGE - Note Parker : 99?/100
En 1989, 1990, 1994 et 1995 les conditions étaient assez favorables pour que la famille Perrin décide de faire une cuvée spéciale en l honneur de leur père. Le Château de Beaucastel Hommage à Jacques Perrin de ces années a été fait la plupart du temps à partir de très vieilles vignes de Mourvèdre, produisant de petites quantités de fruits intensément mûrs et concentrés. Les chanceux qui l ont goûté, ne l oublieront jamais. Vraiment "un grand vin". Dégustation Robe rubis foncé. Des arômes de cerise noire, de cassis, d épices, de cuir et de gibier. Très gras en bouche, des tannins très fondus et veloutés. Très concentré. A conserver pour votre retraite ! source Château de Beaucastel. Tenu de main de maître par la famille Perrin, ce vaste domaine dispose d’un terroir fantastique : les fameux galets ont la particularité de stocker de l’eau en profondeur, permettant au mourvèdre de mûrir à merveille. Un atout de taille, ce cépage étant important dans le profil des vins de Beaucastel. En outre, le domaine peut s enorgueillir d’être l’un des seuls à faire appel aux 13 cépages autorisés sur l appellation dans l’élaboration de son vin rouge. Un châteauneuf toujours coloré, puissant, droit et structuré, mais également très charnu, sauvage et épicé dans sa jeunesse. Il vieillit toujours avec une profondeur et une race inoubliables. Dans les grands millésimes, Beaucastel produit également une cuvée de rouge baptisée Hommage à Jacques Perrin, encore plus dense et profonde, qui prend un corps et un parfum magnifiques avec les années. Les blancs demeurent d’un niveau irréprochable. Si la cuvée de roussanne, dense et parfumée, baptisée Vieilles Vignes, est certainement le plus grand blanc du sud de la France, il lui faut du temps pour se révéler. Le blanc classique se livre avec plus d’aisance, mais toujours avec une grande personnalité. Les vins : ce domaine emblématique a longtemps dominé le débat sur Châteauneuf-du-Pape mais aujourd’hui, il est rejoint par une nouvelle génération de vignerons talentueux. Le Beaucastel blanc 2009 sent l’ananas confit ; c’est doux, très plein en bouche. Un bon classique indémodable. Avec un nez plus riche, presque plus oxydé mais aussi d’une grande complexité, le roussanne Vieilles Vignes est dans l’abondance d’un fruit évoquant la mangue et encadré par une minéralité affirmée. Le Coudoulet rouge évoque la figue sèche, un beau côtes-du-rhône gras et onctueux, hédoniste mais avec de la réserve. Le Beaucastel rouge offre un nez de fruit très mûr (figue, prune) ; on a le côté solaire du millésime à la fois dense, abondant en bouche mais aussi un peu mat. source LA RVF. 98/100 - As this was bottled only a week before I tasted it, I suspect this rating will prove to be conservative once a few months have passed. The 2015 Chateauneuf du Pape Hommage a Jacques Perrin is another prodigious version of this wine. How many wines in this world can be so huge yet so lacking the feeling of weight? There s plenty of layered spice but also a core of raspberries; rich tannins, yet no real astringency; and a long finish without any apparent heat. Wow! Drink Date : 2020 - 2045. Source Robert Parker.