CORTON CHARLEMAGNE GRAND CRU DOMAINE BUISSON-CHARLES - 2013

  • Description
  • En savoir plus

Or pâle dans sa jeunesse et orné de reflets verts, le Corton-Charlemagne prend avec l’âge des nuances ambrées et plus jaunes. D’une infinie délicatesse, son bouquet exprime, sur des tonalités beurrées, la pomme au four, les agrumes, l’ananas, le tilleul, la fougère, le genévrier, la cannelle et le silex.

BOURGOGNE - COTE DE BEAUNE - BLANC - GRAND CRU - Note Parker : 92 WS=ND
Caractères des vins Or pâle dans sa jeunesse et orné de reflets verts, le Corton-Charlemagne prend avec l’âge des nuances ambrées et plus jaunes. D’une infinie délicatesse, son bouquet exprime, sur des tonalités beurrées, la pomme au four, les agrumes, l’ananas, le tilleul, la fougère, le genévrier, la cannelle et le silex. Les notes miellées sont fréquentes. Le cuir et la truffe font escorte aux millésimes anciens (jusqu’à 25 à 30 ans). Le verre et le palais sont emplis d’un souffle puissant. D’une richesse virulente, le Chardonnay étonne ici par sa concentration, sa distinction et son équilibre. Rarement la grâce du cépage établit un lien aussi étroit avec le caractère de son terroir. Conseil du sommelier Le souffle, la richesse et la distinction du Corton-Charlemagne indiquent une acidité remarquable, parfaitement maîtrisée par une opulence ronde en bouche, que l’on devra associer à des mets nobles et délicats, mais eux-mêmes puissants et aromatiques. Les candidats naturels seront aussi bien le foie gras, dont l’amertume sera cadrée par la minéralité et la puissance du vin, que, plus classiquement, les crustacés nobles, dont la chair délicatement forte conduit une harmonie spectaculaire : homard, langouste, crabe... Les volailles et le veau en sauce blanche lui feront également honneur, tout comme les fromages bleus. Température de service : 12 à 14 °C. Situation À la limite entre la Côte de Nuits et la Côte de Beaune, penchant de ce côté, entre 280 et 330 mètres d’altitude, le Corton-Charlemagne est pour une large part exposé au sud-ouest (rare dans la Côte). Haute et arrondie sur ses trois côtés viticoles, la Montagne de Corton réunit ici les villages d’Aloxe-Corton (Climat Le Charlemagne), de Pernand-Vergelesses (Climat En Charlemagne) et de Ladoix-Serrigny (quelques Climats en tout ou partie : Pougets, Corton, Languettes). Cette vigne est offerte par l’empereur Charlemagne en 775 à la collégiale Saint-Andoche de Saulieu. Elle restera un millier d’années dans ce patrimoine ! Célébrant aujourd’hui encore l’empereur à la barbe fleurie, le Corton-Charlemagne réunit les Climats Charlemagne et En Charlemagne ainsi que quelques Climats voisins et fédérés sous cette bannière (l’AOC Grand Cru date du 31 juillet 1937). Contrairement au Corton, le nom du Climat ne figure pas sur l’étiquette. 90-92/100 - There are just two barrels of the 2013 Corton-Charlemagne Grand Cru, which comes from 80-year-old vines the lieu-dit "Le Charlemagne." It has a concentrated bouquet with ripe mango, orange pastille and light honeyed tones. The palate is medium-bodied with a honeyed texture, quite rich and opulent in the mouth, but with fine minerality coming through on the finish that needs just a little more energy. Still, this should age well over the long term. Drink Date 2016 - 2035 Source : Robert Parker